Eliott ou le Dragon?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eliott ou le Dragon?

Message par Vagabond le Jeu 20 Juil - 0:09

Il avait la bonne trentaine et une barbe de sauvageon.
Il aurait eu belle allure, dans ses sandales et son pantacourt s'il s'était tenu bien droit.
Mais non, comme premier accord, il avait joué la carte du moribond.
Il se trainait courbé, toussotant comme un pestiféré.
Pas que ce fut intentionnel.
Mais allez savoir quel mouche avait piqué les Cognefrappe?
Au lieu d'une rossée en règle, il avait pris plus cher que nécessaire.
Et à présent, en guise de démarche, il se trainait, de mur à porte. De porte à ombre. D'ombre à dispensaire.
La respiration difficile, le foulard sur le pif et la barbe pleine de sang.
Aurait-il la vie sauve? Il n'aurait pas misé grand chose sur ses chances de survie.
Ce sifflement, et le goût métallique entre les dents lui rappelaient que la fin était proche.

Vagabond

Messages : 2
Date d'inscription : 19/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Trois drôles de dames...

Message par Vagabond le Jeu 20 Juil - 0:28

Il avait aperçu les gardes. Tout devenait flou. Les Ombres se jouaient de lui.
Quelques instants plus tard il était à portée d'un étrange duo. Les femmes se saluaient de bonsoir polis.
Lame au poing, l'homme à l'agonie avait tendu le bras. Trop tard. Tout était décalé.
Il n'y avait plus personne.
Inerte, il reposait au sol. C'est alors qu'un homme et une femme, sortant du bâtiment, le trouvèrent.
Ils firent appel aux soigneurs.
La première dame avait vu juste sur la gravité de sa blessure invisible.
On lui ôta le foulard taché de sang.
Les deux secondes dames firent emporter le blessé à l'étage, à l'intérieur de l'hôpital.
Tout s'enchaina très vite.
Pelé comme un oignon, mis à nu pour une inspection propre et digne de ce nom, l'homme livra les secrets de sa tragédie.
Marge et Théa firent ce qu'il eut à faire. Le torse fut proprement désinfecté, incisé et traité avant d'être recousu.
Un travail d'orfèvre. Rapide et précis.
La perfusion faisait des merveilles. Au pays des drogues, le vaurien est roi. Au royaume de l'anesthésiant, l'endolori est prince.
Alors, il avait cessé de s'agiter ou de s'éveiller brusquement.
Il reposait et respirait mieux.
Il rêvait d'une course folle, au pays des Fées et des Dragons, dans une ville perchée sous un champignon géant, peuplée d'arbres et de lianes multicolores.
Il était en voie de guérison.


Vagabond

Messages : 2
Date d'inscription : 19/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum