Par delà le bien et le mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Par delà le bien et le mal

Message par Panthéa Johnson le Mer 24 Mai - 13:24

"... Celui-ci sera utilisé pour fixer et conserver le cadavre mentionné. Veillez à ce que le contenant utilisé soit étanche et que le mélange soit correct."
Panthéa referma le livre, prenant soin que la couverture de substitution qui en cachait le titre ne se découse pas. On pouvait lui reprocher bien des choses, mais ce cher Krastinov connaissait le corps humain et sa décomposition comme personne. En ce sens, il avait constitué un bien meilleur professeur que n'importe quel médecin. Il était dommage que la bienséance eût condamné ces écrits en même temps que l'homme à leur origine.
Elle prit délicatement le bras découpé avec un linge propre, et le fit doucement glisser dans l'énorme bocal rempli de liquide qu'elle avait mis tant de temps à préparer. Une fois le bouchon refermé et scellé avec de la cire chaude, elle contempla l'objet comme s'il s'agissait d'un trophé.

"Magnifique", ne put-elle s'empêcher de murmurer en admirant les chairs désormais protégées de toute altération.
Cela lui laisserait du temps pour consulter d'autres ouvrages afin d'en apprendre plus sur la nécrose avancée du patient, qu'elle ne s'expliquait toujours pas. Un poison ne pouvait pas provoquer une nécrose si rapide, du moins aucun poison de sa connaissance. La réponse pouvait, devait être ailleurs.
Les mystères médicaux la faisaient toujours autant frémir. Elle avait eu beaucoup de mal à dissimuler son sourire pendant la création de son liquide de conservation, fort heureusement personne n'avait été là pour le voir.
Elle rangea l'épais manuscrit sous son lit, dans sa boîte d'objets personnels, en évidence suffisante pour qu'il n'éveille pas la curiosité et les soupçons de ses collègues, dans le cas où ces derniers viendraient fouiller dans ses affaires pendant qu'elle n'était pas là.


Dernière édition par Panthéa Johnson le Mer 14 Juin - 1:26, édité 1 fois
avatar
Panthéa Johnson

Messages : 64
Date d'inscription : 18/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par delà le bien et le mal

Message par Panthéa Johnson le Mar 13 Juin - 21:50

"Officiellement, on ne se connaît pas et vous n'êtes jamais entrée."
C'étaient ses dernières recommandations. Comme si Panthéa ne les avait pas déjà imprimées, depuis le temps qu'il les lui répétait.
"Sans blague. Vous voulez dire que j'aurais rien dû dire à maman ?"
Elle lui sourit avec une désinvolture si indécente qu'il en fut déstabilisé pendant quelques secondes.
"Faites la maline, mais s'il vous arrive quoi que ce soit, personne viendra vous chercher. Clair ?"
Elle lui prit la lanterne des mains d'un geste agacé et poussa la porte sans faire de bruit.
Il faisait sombre, mais pas complètement noir. Le toit était percé en de multiples endroits et laissait passer la lumière du clair de lune. Les rayons d'argent dévoilaient tantôt des chaises, parfois des tables ou encore des lustres dont les morceaux jonchaient le sol recouvert d'une poussière épaisse. L'air était incroyablement lourd et empli d'une odeur de moisi et de souffre, et l'on pouvait apercevoir une multitude de particules flotter dans la pièce, comme si le temps y avait été suspendu. Personne ne semblait être venu depuis des décennies.
Mais il ne fallait jamais s'arrêter aux apparences. Surtout dans une école de magie.
Panthéa gravit quelques marches, en descendit d'autres, la lanterne toujours tenue à hauteur de ses yeux. Elle scrutait le moindre recoin, les sens aux aguets et la respiration sourde. Où se trouvait l'entrée ?
Après avoir emprunté une bonne dizaine de couloirs différents, son regard s'arrêta sur la poignée d'une porte en bois qui, étrangement, n'était pas recouverte de poussière. Quand elle s'en approcha, elle put aussi constater que la porte avait laissé une trace dans la saleté au sol. Elle avait enfin trouvé ce qu'elle cherchait.
Il lui fallu utiliser toute sa force pour tirer sur la poignée. Après des efforts titanesques, la porte avait fini par s'ouvrir dans un immense grincement mais aucun autre bruit ne se fit entendre. Pas d'alerte, pas de bruit de pas, pas d'éclat de voix lointain ... Panthéa haussa une épaule et passa la porte en rabattant sa capuche sur son visage.
avatar
Panthéa Johnson

Messages : 64
Date d'inscription : 18/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par delà le bien et le mal

Message par Panthéa Johnson le Mar 20 Juin - 15:17

Les escaliers qui s'étendaient au-delà de la porte avaient d'abord semblé descendre, mais plus elle avançait, et puis il lui semblait qu'elle grimpait, sans cependant avoir saisi le moment de transition entre les deux. Pour garder son équilibre et son sens relatif de l'orientation, elle conservait la main en permanence posée contre le mur à sa droite, levant la lanterne de sa gauche. L'ascension - ou la descente - dura plusieurs heures, sans croiser aucune fenêtre ni aucune torche, de sorte que, sans la lanterne, elle aurait été plongée dans l'obscurité totale.
Et c'est exactement ce qui se produisit lorsqu'un souffle vint éteindre la précieuse source de lumière.
Panthéa s'immobilisa immédiatement, réprimant un sursaut et un cri. Elle eut le réflexe premier de coller son dos au mur et de saisir le manche de sa masse de la main droite. Une fois dans cette position, elle tenta de reprendre son souffle et scruta les ténèbres sans faire le moindre bruit.

"Et que viendrait chercher une jeune fille dans la Scholomance, hein ?". La voix était grave, pénétrante. Elle semblait venir de tous les endroits à la fois, résonnait en elle et envahissait ses pensées, de sorte que Panthéa ne savait pas s'il s'agissait d'une présence extérieure ou d'une tentative de contrôle sur son esprit. Elle ferma les yeux en tentant de réprimer le sentiment de terreur qui l'envahissait.
"La jeune fille a perdu sa langue ? Peut-être que si on la remplaçait, elle pourrait enfin répondre." Instinctivement, Panthéa porta la main devant sa bouche. Mais tandis qu'elle effectuait ce geste, elle sentit ses mâchoires se contracter et grincer sans qu'elle n'exerce aucune volonté dessus. Ses mâchoires s'ouvrirent légèrement et se refermèrent sur sa langue avec une lenteur insupportable.
Elle sentit ses dents pénétrer la chair, fermement, et bientôt, le sang s'écoula le long de sa gorge et entre ses lèvres, puis entre les doigts de la main qu'elle tenait fermée sur sa bouche. Elle voulu hurler. Ses mâchoires ne lui répondaient plus.
Elle referma les yeux, bravant l'horreur et la douleur qui tétanisaient ses muscles, et braqua son esprit contre la force qui faisait d'elle une prisonnière à sa merci. L'effort la fit transpirer et manqua de la faire défaillir, mais soudain, ses mâchoires se relâchèrent.

"La jeune fille a beaucoup de volonté, hein ? PARLE.
- Krastinov." Les mots lui sortirent de la bouche sans qu'elle puisse les retenir. La présence savait chercher l'information et la soutirer sans effort. Elle torturait donc pour le plaisir.
"Beaucoup de volonté, mais très peu de sagesse."
Elle se retrouva debout, en bas des escaliers sur lesquels elle se trouvait avant l'attaque. Dans sa main, la lanterne était de nouveau allumée. La lumière qu'elle dégageait caressait les traits d'une porte qui semblait apparaître dans le mur en face d'elle. Panthéa porta la main à sa bouche. Il n'y avait plus de sang. Sa langue semblait entière.
Certains auraient cru à une hallucination, mais Panthéa sut, sans qu'elle puisse réellement expliquer pourquoi, qu'elle venait de franchir la première étape d'une longue série d'épreuves que ce lieu lui réservait.
avatar
Panthéa Johnson

Messages : 64
Date d'inscription : 18/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par delà le bien et le mal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum