"Respectez l'alignement"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Respectez l'alignement"

Message par Panthéa Johnson le Mar 30 Mai - 13:16

"JOHNSON ! RESPECTEZ L'ALIGNEMENT !"

Des heures qu'ils se tenaient là, torses nus et mains dans le dos, sous une pluie battante. Des heures à soutenir le même regard, fixe, inexpressif, froid, depuis longtemps perdu sur un point aléatoire de la cour intérieure dans laquelle ils se trouvaient. Panthéa avait choisi de poser le sien sur le bouchon d'un tonneau vieillissant, situé à plusieurs mètres devant elle, à côté de la porte. C'était le secret pour garder sa stabilité : fixer un point, toujours le même, jusqu'à l'hypnose dûe à la fatigue de la rétine. Depuis combien de temps n'avait-elle pas cligné des yeux, déjà ?

CLAC !

La douleur du coup de martinet lui perfora le mollet et manqua de lui faire perdre l'équilibre.

"VOS APPUIS, JOHNSON ! NE VOUS ENDORMEZ PAS ! LE PREMIER QUE JE PRENDS A S'ENDORMIR SERA ASSIGNE AUX VEILLES NOCTURNES PENDANT UNE SEMAINE !"

Panthéa serra les dents et redressa les épaules, déposant à nouveau les yeux sur le bouchon du tonneau. Ses cheveux laissés détachés se collaient continuellement contre son visage et son torse trempés. Elle avait froid. Elle avait faim. Elle voulait dormir. Mais il fallait tenir. L'exercice avait commencé bien avant que le soleil ne se lève et devait se terminer en milieu de matinée. Le seul souci, c'est que le déluge qui durait depuis des jours ne lui permettait pas d'estimer l'heure en se basant sur la lumière ambiante. Elle soupira.
Le premier à tomber d'épuisement fut Justin. Le petit garçon de six ans s'effondra sur les rotules puis sur le ventre, profondément endormi. Le Commandant le ramassa par la culotte et le balança sur son épaule comme un sac de blé.

"Les faibles sont toujours les premiers à mourir sur le champs de bataille." Il avait, en même temps qu'il prononçait ces mots, lancé un regard sévère sur la troupe dont l'âge moyen ne dépassait pas huit ans. Lorsque ses yeux verts se posèrent sur elle, elle ne put réprimer un frisson d'angoisse mêlé de fierté. Son oncle avait l'allure d'un chevalier invincible dont parlent tous les contes stromgardiens : grand, les épaules larges, la mâchoire carrée et les sourcils épais, qui encadraient un regard toujours brutal et colérique. Ses cheveux mis longs étaient ramenés en arrière, plaqués par la pluie. Elle et lui partageaient le même patrimoine génétique, le même nom de famille. Elle avait même copié son port de tête et sa démarche, lui vouant une admiration sans faille.
Il ne lui adressa cependant pas un seul sourire avant de s'engouffrer dans le bâtiment, Justin toujours sur son épaule, la culotte salie.
Panthéa déglutit. Son petit corps frêle de fille de sept ans tremblait à présent. De froid ? De fatigue ? Ca n'avait plus d'importance.
Il fallait respecter l'alignement.
avatar
Panthéa Johnson

Messages : 64
Date d'inscription : 18/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Respectez l'alignement"

Message par Panthéa Johnson le Lun 26 Juin - 2:46

"Panthéa ? Descends."
L'armurerie était sombre. Les faibles lueurs de l'aube, qui perçaient à travers les carreaux sales, éclairaient vaguement de multiples râteliers auxquels pendaient des armes qui attendaient d'être aiguisées. Un bouclier, posé au mur, arborait fièrement un aigle à deux têtes, blanc sur fond rouge. L'homme soupira et prit une voix fâchée.
"Panthéa, je sais que tu es là, descends immédiatement."
D'une armoire, une paire de jambes amaigries apparût, puis la petite fille se laissa glisser le long du meuble pour attérir sur le sol sans faire de bruit.
L'homme sourit vaguement en apercevant la petite tête blonde avancer vers lui, le regard bas et la mine coupable. Il s'accroupit pour se mettre à sa hauteur.

"Qu'est-ce qui se passe, Panthéa ?", lui demanda-t-il en lui relevant doucement le menton. La petite fille avait les yeux rougis et gonflés par les larmes. Elle bafouilla une phrase incompréhensible. Son oncle secoua la tête, prenant un air volontairement agacé malgré l'amour tout paternel qu'il ressentait pour l'enfant.
"Je n'ai rien compris.
- Wilhiam est parti."
Le commandant fronça les sourcils. Le frère de Panthéa était en effet parti la veille pour rejoindre le Kirin Tor en tant qu'apprenti mage. Sa candidature avait été largement soutenue par sa mère, elle-même mage en charge là-bas. Le commandant ne supportait pas cette femme ni son parvenu de fils, qui avaient réussi à eux deux à détourner son propre frère de son avenir dans l'armée.
"Il deviendra mage, Panthéa. Au Kirin Tor. Il n'y a rien de bien ni d'enviable à ça.
- Il me manque.
- Toi, tu deviendras un soldat, et qui sait ? Peut-être même un jour, un grand général !" Il lui ébouriffa ses cheveux blond d'un revers de main et rit. Il détestait la voir pleurer, mais, par dessus-tout, il détestait le Kirin Tor et sa belle-soeur.
"Tu as un grand avenir, Panthéa. Ton frère est parti. Hé bien, voilà une belle occasion de se concentrer sur ton entraînement."
La petite fille se frotta les yeux en hochant doucement la tête.
"Les Stromgardiens ne pleurent pas, Panthéa." Il lui essuya les joues entre ses deux pouces. "Ils ne se mettent pas en colère non plus. Il restent calme, ils retiennent leurs émotions, et tu sais pourquoi ? Parce qu'un adversaire calme est redoutable. Terrifiant, même."
Panthéa afficha une mine contrite, presque boudeuse. C'était sa façon de garder son calme quand elle était triste, il le savait. Il la connaissait par coeur. Il l'avait toujours considérée comme sa propre fille.
"Pas de larmes. Ne te laisse pas gagner par l'émotion. Elle te fera toujours perdre." Il lui prit la main et voulu la serrer tendrement, mais se résigna. "Et maintenant, dans la cour, Johnson. Les gradés n'attendent pas les recrues."
avatar
Panthéa Johnson

Messages : 64
Date d'inscription : 18/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum